Le jardin de DB

Vous êtes ici : Accueil du site > > J’ai écrit pour eux > Culture Loire - Numéro 6

Menu de navigation

Masquer la bannière
Afficher la bannière
 
 

Aux utilisateurs d'Internet Explorer 6,
Votre navigateur ne vous permet pas de bénéficier pleinement des fonctionnalités proposées par ce site. Si vous en avez la possibilité, je vous invite à télécharger gratuitement la dernière version d'Internet Explorer, ou mieux, Mozilla Firefox.

Publié le mercredi 12 janvier 2000 dans la rubrique :

J’ai écrit pour eux

Culture Loire - Numéro 6

12 janvier 2000

Une rencontre avec un vidéaste, une actualité un peu creuse, l’anniversaire du décès d’une immense "figure" du département : les trois ingrédients indispensables à l’édition de notre premier numéro spécial, imprimé entièrement en quadri, vendu à grands renforts d’affichettes chez les marchands de journaux. Nous avons eu raison de nous investir dans ce numéro ; les ventes ont doublé, et les abonnements sont arrivés de plus belle à la rédaction. Mais nous savions déjà qu’il nous serait impossible de renouveler ce "coup" deux fois par mois.

(40 pages)

AU SOMMAIRE

On y était...
Et on vous dit ce qu’on en pense

Expo : Folles machines à images ; Théâtre : Texte et geste, toujours ensemble ; Musique : Une veuve pour sourire.

Actu
Benoin n’engage plus de tueur

La grande création de cette saison, pour la Comédie de Saint-Etienne, tombe à l’eau... "J’ai engagé un tueur", ce grand projet de Daniel Benoin, reste dans les cartons, pour cause de restrictions budgétaires.

Prolongements
La Résistance a cédé au multimédia

Il existe certes déjà 63 CD-Rom traitant de la Résistance dans toute la France. Celui-ci est original, d’une part, parce qu’il est piloté par l’Université de Saint-Etienne (cas unique), d’autre part, parce qu’il s’agit d’un réel travail d’équipe (40 personnes réparties en 14 commissions). En préparation depuis trois ans, il ne sera pas commercialisé avant fin 2000.

Spécial
Marguerite Gonon, la mémoire du Forez

Pour ce premier numéro de l’année, Culture Loire a choisi d’évoquer le souvenir d’une grande dame, qui, au sujet du passé, écrivit "(...) ces vieilleries sont mêlées à notre vie de tous les jours". Marguerite Gonon, docteur ès-lettres, historienne, linguiste, vulgarisatrice talentueuse, demeure l’une des figures emblématiques les plus populaires de ce Forez que seul Honoré d’Urfé avait vanté hors les limites de la province. Nous vous proposons, au fil de ces quelques pages, un portrait, forcément subjectif, nécessairement incomplet, d’une femme qui ne laissa personne indifférent. La mémoire du Forez, par ses récits, par ses coups d’éclats aussi, a marqué tous les souvenirs. Peut-être a-t-elle également marqué l’Histoire. Il est beaucoup trop tôt pour le dire. Mais on peut imaginer une veillée de l’an 3000, où une voix commencerait doucement : "Il y a très longtemps, la légende disait qu’une vieille dame, Marguerite Gonon, arpentait les chemins d’un pays nommé Forez..."

Rendez-vous
L’agenda des spectacles

Musique : Defcon 4 avant la fin du monde ; Tri Yann, Kenavo Saint-Etienne ! ; Portal, l’autre Michel du jazz ; la rentrée de la Maîtrise ; Jazz à Roanne ; Humour : C’est pour de faux... en vrai ! ; Les Nonnes Troppo, une dernière foi ; Théâtre : Abattoir 17, la reprise ; Birkin jusqu’au petit matin.

Ville en scène
Sous le charme de Saint-Cham’

Une saison culturelle qui a fait ses preuves, un énorme tissu associatif (plus de 500), d’ambitieuses "festivités" tout au long de l’an 2000, Saint-Chamond, 39 000 habitants, s’apprête à changer sereinement de millénaire.

Recommander : 
 

À vous d'écrire

 

Sur le même thème

Au hasard

Des articles...
Une photo...

Cliquez sur cette image pour accéder à l'article dans lequel elle est publiée.

Image extraite de l'article "Bons baisers de Mauvezin"