Le jardin de DB

Vous êtes ici : Accueil du site > > Marguerite Gonon : la mémoire du Forez > Marguerite Gonon : la mémoire (...)

Menu de navigation

Masquer la bannière
Afficher la bannière
 
 

Aux utilisateurs d'Internet Explorer 6,
Votre navigateur ne vous permet pas de bénéficier pleinement des fonctionnalités proposées par ce site. Si vous en avez la possibilité, je vous invite à télécharger gratuitement la dernière version d'Internet Explorer, ou mieux, Mozilla Firefox.

Publié le dimanche 22 novembre 2009 dans la rubrique :

Marguerite Gonon : la mémoire du Forez

Culture Loire - Numéro spécial

Marguerite Gonon : la mémoire du Forez

En 1999 (c’est loin !), j’avais fondé à Saint-Étienne un magazine culturel : Culture Loire. Le n°6, paru le 12 janvier 2000, était presque exclusivement consacré à une grande « figure » de la culture régionale : l’historienne Marguerite Gonon. Je vous propose de découvrir l’intégralité de ce numéro spécial que nous avions consacré à cette femme hors du commun.

Consultez le bloc « Dans la même rubrique » à droite de votre écran pour retrouver les textes relatifs à Marguerite Gonon publiés sur ce site.

Ce numéro de Culture Loire fut un grand succès... ou du moins, ce fut le seul dont la vente couvrit les frais de fabrication. Il faut dire que tout le monde, dans la plaine du Forez, connaissait cette petite bonne femme au caractère bien trempé. Lui consacrer vingt pages, écrites en très petits caractères tant il y avait à dire, c’était à coup sûr séduire de très nombreux lecteurs.

JPEG - 85.9 ko
Photo de Marguerite Gonon : © coll. Jean Gonon

Je choisis aujourd’hui de publier en ligne l’ensemble de ce dossier spécial parce que je suis toujours très fière du travail que nous avions réalisé alors, et je suis certaine que l’histoire de Marguerite plaira aux visiteurs du Jardin. Nous avions fait du bon boulot, vraiment. Nous avions été honnêtes, quitte à froisser un peu les férus d’histoire locale qui n’aimèrent pas beaucoup que l’on ait égratigné l’image de leur idole. Parce qu’elle n’était pas parfaite, Marguerite. Elle était humaine.

Nous avons été trois journalistes à constituer ce dossier. Publier les textes de mes collaborateurs me pose aujourd’hui un problème éthique : leurs articles leur appartiennent, même s’ils étaient alors mes salariés... Mais je les ai perdus de vue, je ne peux pas leur demander l’autorisation d’utiliser leurs textes. J’espère que Karine Dupont et Jérôme Dufau, qui firent tous deux à Culture Loire un travail remarquable, ne me tiendront pas rigueur de l’exploitation de leur travail.

Et maintenant, faisons connaissance avec Marguerite.

JPEG - 101.9 ko
Photos © J.-L. Muller (château de Pommiers-en-Forez) - G. Dufieu (portrait).

Voici comment j’avais rédigé le texte d’introduction de ce dossier :

Pour ce premier numéro de l’année, Culture Loire a choisi d’évoquer le souvenir d’une grande dame, qui, au sujet du passé, écrivit « (...) ces vieilleries sont mêlées à notre vie de tous les jours ». Marguerite Gonon, docteur ès-lettres, historienne, linguiste, vulgarisatrice talentueuse, demeure l’une des figures emblématiques les plus populaires de ce Forez que seul Honoré d’Urfé avait vanté hors les limites de la province.

Nous vous proposons, au fil de ces quelques pages, un portrait, forcément subjectif, nécessairement incomplet, d’une femme qui ne lassa personne indifférent. La mémoire du Forez, par ses récits, par ses coups d’éclats aussi, a marqué tous les souvenirs. Peut-être a-t-elle également marqué l’Histoire. Il est beaucoup trop tôt pour le dire.

Mais on peut imaginer une veillée de l’an 3000, où une voix commencerait doucement : « Il y a très longtemps, la légende disait qu’une vieille dame, Marguerite Gonon, arpentait les chemins d’un pays nommé Forez... »

Recommander : 
 

À vous d'écrire

 

Au hasard

Des articles...
Une photo...

Cliquez sur cette image pour accéder à l'article dans lequel elle est publiée.

Image extraite de l'article "Le verger"