Le jardin de DB

Vous êtes ici : Accueil du site > > Livres, littérature, littérateurs... > Alexandre Jardin : Le Zèbre

Menu de navigation

Masquer la bannière
Afficher la bannière
 
 

Aux utilisateurs d'Internet Explorer 6,
Votre navigateur ne vous permet pas de bénéficier pleinement des fonctionnalités proposées par ce site. Si vous en avez la possibilité, je vous invite à télécharger gratuitement la dernière version d'Internet Explorer, ou mieux, Mozilla Firefox.

Publié le samedi 10 septembre 2005 dans la rubrique :

Livres, littérature, littérateurs...

Alexandre Jardin : Le Zèbre

- Titre : Le Zèbre
- Nom et nationalité de l’auteur : Alexandre Jardin (français).
- Éditeur : Gallimard, coll. Folio
- N° ISBN : 2-07-038275-3
- Dépôt légal et date de dernière édition : 1988, 2002 (édition revue et corrigée par l’auteur)
- Commentaire : Du grand délire.

J’aime beaucoup les bouquins d’Alexandre Jardin. Le Zèbre est probablement le plus célèbre de ses ouvrages, c’est en tout cas celui qui a « lancé » l’auteur. Et quand on le lit, on comprend pourquoi...

Le zèbre, c’est une histoire d’amour, c’est tout con, mais c’est grandiose. Le personnage central du roman, Gaspard Sauvage, petit notaire bien installé dans une petite vie ronronnante avec sa petite femme Camille, part en guerre contre la routine propre aux vieux couples. Et quand je dis qu’il part en guerre, c’est un combat sans merci, dans lequel tous les coups sont permis. Surtout les plus tordus.

Comme dans Le Petit Sauvage ou Les Coloriés, Alexandre Jardin explore un thème récurrent chez lui : la part d’enfance qui survit en tout adulte. Le deuil de l’enfance. Mais plutôt que de chouiner « c’était vach’ment mieux avant », il préfère imaginer que ses héros sont capables de lâcher le môme qui sommeille en eux... Et c’est réjouissant.

Recommander : 
 

À vous d'écrire

 

Sur le même thème

Au hasard

Des articles...
Une photo...

Cliquez sur cette image pour accéder à l'article dans lequel elle est publiée.

Image extraite de l'article "Anastasie"